Maison bourgeoise

Guérande

Références

Auteur :

Dufrêche Frédéric, Société Atemporelle

Date d’enquête :

2005

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Département de Loire-Atlantique / Ville de Guérande.

Historique

Commentaire historique :
Le tableau du fief des régaires de l'évêque de Nantes daté de 1778 cite dans le vingtième islote un aveu contracté le 17 octobre 1567 par le noble homme Claude de la Boixière et de Brantonnet à propos de cette maison et des prés de la Boixière au faubourg de la ville. M. du Sable établit un contrat d'acquêt en avril 1713, et, le 21 avril 1750, Elisabeth Jego, veuve d'Allain Larragon, rend aveu pour cette maison. Selon le Livre Foncier de la commune de Guérande, cette demeure aurait été reconstruite en 1815. La matrice cadastrale fait état de la construction de deux nouvelles maisons sur la parcelle G 1140 en 1849, 1872. La partie longeant la rue du roi Albert a été profondément modifié fin d'accueillir un laboratoire d'analyses médicales.
Datation des campagnes principales de construction :

19e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Ce bâtiment se compose de trois parties distinctes : une partie principale en retrait et parallèle à la rue du faubourg Saint-Michel, une partie perpendiculaire longeant la rue du Roi Albert, et un pavillon isolé au nord-est de la parcelle. Le bâtiment principal est le plus intéressant. Il présente quatre niveaux (cave, rez-de-chaussée surélevé, étage carré, comble) sous toiture d'ardoise en croupe. La façade principale se développe au Sud, en retrait de la rue du faubourg Saint-Michel. Au centre, le perron ouvre sur un vestibule qui dessert les deux ailes. A l'intérieur, les cheminées ont été rapportées par les propriétaires actuels. La charpente est faite de remplois. Le corps perpendiculaire, situé le long de la rue du Roi Albert, se divise en plusieurs parties. L'extrémité nord est un garage sans intérêt. La portion centrale est très remaniée. L'extrémité sud présente un niveau de circulation légèrement supérieur. La charpente est peut-être d'époque Moderne. Le pavillon isolé au nord-est de la parcelle est orienté nord-sud. Il présente des baies alternant briques et tuffeau. La lucarne passante est faite de bois. L'historique de la maison plaide pour une origine ancienne. Toutefois le bâtiment ne conserve pas d'élément ancien antérieur au XVIIIe siècle (lucarne de la partie longeant la rue du Roi Albert, charpente ?). Au XIXe siècle l'ensemble est repris. Les éléments d'architecture et de décor en place (escalier, corniche, souches de cheminées, lucarne) présentent des caractéristiques stylistiques de la fin du 19ème siècle, tout comme le pavillon nord-est.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

granite ; moellon ; enduit ; calcaire

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans ; croupe

Vaisseaux et étages :

en rez-de-chaussée surélevé ; 1 étage carré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Guérande (commune)

Commune :

Guérande

Adresse :

Ville, faubourg Saint-Michel, Faubourg-Saint-Michel

Rue :

Ville, faubourg Saint-Michel, Faubourg-Saint-Michel

Latitude :

47,32653181 X

Longitude :

-2,42420886 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété privée