Patrimoine en ligne

© Le service de l’Inventaire a couvert 30 % du territoire en études topographiques et a mené de nombreuses études thématiques.

Voir

Pays de la Loire, étude des monuments aux morts peints

12/09/2014

Les  monuments aux morts étudiés sont répartis dans l'ensemble de la région, mais inégalement. La peinture murale - de la fresque aux toiles marouflées, en passant par la peinture à l'huile - constitue tout ou partie de la technique mise en oeuvre pour la réalisation des monuments étudiés. Le monument aux morts de la paroisse est un monument plus intime et ambitieux que celui de la commune : il a pour but non seulement de garder le souvenir des paroissiens morts au cours de la Grande Guerre, mais il doit aussi agir sur la piété du fidèle et lui présenter des modèles dans lesquels il puisse...

Voir

Sarthe, Pays de la Vallée du Loir

26/02/2014

La Vallée du Loir en Sarthe est au point de rencontre des trois provinces du Maine, de l’Anjou et de la Touraine. Très peuplée dès l’Antiquité, elle est jalonnée de dolmens et de menhirs, et conserve les traces d’une forte occupation gallo-romaines. Au Moyen-Age, de par sa situation de frontière, la vallée du Loire est le théâtre d’affrontements entre les seigneurs partisans des rois de France ou des rois d’Angleterre qui assiègent les forteresses. Partagée entre les influences des puissants monastères établis à Angers, au Mans, à Tours ou à Vendôme, la Vallée du Loir est aussi une terre...


Voir

Sarthe, Pays du Perche sarthois: le canton de Bonnétable

26/02/2014

Si les édifices emblématiques du canton restent le château de Bonnétable, forteresse de la fin du XVe siècle, restaurée au XIXe ou le « fort » de l'église de Saint-Georges-du-Rosay, emblématique de la mise en défense des églises de la région à la fin du XVIe siècle, l'étude en cours met en lumière un bâti rural caractérisé par l'emploi du pan-de-bois et torchis depuis le XVIe siècle au moins à la fin du XIXe siècle, et quelques expériences d'architecture agricole innovantes dans la 2e moitié du XIXe siècle.


Voir

Vendée, Luçon

26/02/2014

« Ville épiscopale et capitale maraîchine », selon l’expression de Louis Chaigne (écrivain vendéen), Luçon se distingue en premier lieu par la forte emprise territoriale du patrimoine religieux et sa qualité artistique. L’autre élément caractéristique est la présence d’un port (comblé dans les années 1970), relié à l’océan par le canal de Luçon. En outre, la demeure de la seconde moitié du XVIIIe siècle et l’architecture du XIXe, tant privée que publique, sont remarquables.


Le service de l’Inventaire a couvert 30 % du territoire en études topographiques et a mené de nombreuses études thématiques :

-    10 % du territoire en pré-inventaire, étape préalable à la campagne de recherche recensant les éléments du patrimoine : architectures et/ou les objets présents sur un terrain donné ;
-    20 % du territoire en inventaire topographique, étude approfondie constituée des dossiers individuels et des synthèses à partir de la documentation existante et un recensement exhaustif ;
-    Des études thématiques régionales: peintures murales, parcs et jardins, patrimoine fluvial et maritime (balnéaire, villégiature, phare, bateau) patrimoine ferroviaire, objets religieux, patrimoine industriel (métallurgie, verreries, ardoisières, construction navale, moulins, mines et carrières, mines d’uranium).