Paimboeuf, une ville nouvelle

La connaissance du patrimoine de la commune de Paimboeuf ne peut être dissociée de l'aventure fluviale et maritime nantaise. Port de commerce majeur du royaume au XVIIIe siècle.

Nantes ne peut accueillir sous ses murs les navires équipés au long cours. L'impossible navigation sur la Loire conduit à l'établissement d'un avant-port au plus près de la mer, Paimboeuf, sur la rive gauche du fleuve. Comme pour de nombreux petits ports émergents à l'Epoque Moderne, l'activité se développe sur un site naturel favorable, un havre d'échouage, quelques maisons émaillant au début du XVIIe siècle cette ancienne île vouée à l'agriculture.

Un siècle et demi plus tard, ce territoire rural a fait place à un bourg portuaire dont la population, mi-sédentaire mi-foraine, compte 5000 personnes en 1750 et approche les 8000 à la Révolution quand Nantes rassemble 80000 habitants. Comment est-on passé d'une simple halte portuaire à l'émergence d'une ville en rive ? Voilà tout l'enjeu de cette exposition.


Paimboeuf, une ville nouvelle

Retour